Les lois pour l’investissement immobilier en France

Si vous lisez cette page, c’est parce que vous souhaitez investir dans l’immobilier. En effet, la France au fil des années a mis sur pied des dispositifs relatifs à l’investissement locatif. Voyons ce qu’il en est au juste.

Investissement dans le neuf : est-ce rentable?

Encore appelé location non meublée, l’investissement non meublé que ce soit l’investissement dans la pierre des particuliers ou l’investissement locatif est très plébiscité et favorisé par la France. Encourager l’investissement dans la pierre permet d’accroître le secteur de la construction mais aussi de répondre aux nouveaux enjeux en matière de logement.

Toutefois, il est important de préciser qu’il existe de nombreuses lois en faveur de l’investissement locatif. La loi Sylvia Pinel par exemple est celle relative à l’investissement immobilier expliqué plus haut. Si cette loi s’intéresse essentiellement à l’investissement dans le neuf, il en existe bien d’autres qui s’occuperont de l’investissement dans l’ancien ou encore dans le meublé.

Il s’agit par exemple de la loi Censi-Bouvard qui aide à réduire les impôts et à récupérer la TVA sur l’achat d’un bien. La loi Malraux fait également partie des lois les plus connues en France. Elle vous permettra de profiter d’une défiscalisation pour les travaux que vous effectuez dans un immeuble sis dans un coin sécurisé ou dans un espace où l’on préserve le patrimoine architectural.

Par ailleurs, il existe le dispositif Dénormandie. Cette loi a été instituée dans le cadre du projet de loi de finances 2019. Elle a pour objectif d’améliorer les avantages de la loi Pinel aux biens exigeants une rénovation constituant 25% du coût total de l’opération. A côté de celle-ci, il existe la loi cosse ancien avec son abattement de 15 à 85% si vous louez un logement conventionné ANAH.

Leave a Comment